INFORMATION DU MINISTERE CHARGE DE L’EMPLOI

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L’EMPLOI

ASSISTANT(E) DE VIE AUX FAMILLES

Le titre professionnel de : ASSISTANT(E) DE VIE AUX FAMILLES

niveau V (code NSF : 330 t) se compose de trois activités types, chaque activité type comportant les compétences nécessaires à sa réalisation. A chaque activité type correspond un Certificat de Compétences Professionnelles (CCP).

L’assistant(e) de vie aux familles (ADVF) effectue les services attendus par les personnes auprès desquelles il (elle) intervient pour concourir au

maintien à domicile et faciliter la vie quotidienne : – réalisation de leurs tâches domestiques (entretien du logement, du linge, courses, préparation

des repas) ; – assistance pour les actes qui les concernent personnellement (leur hygiène corporelle, leur alimentation, leurs

déplacements) ; – prise en charge de leurs jeunes enfants. Cet emploi s’exerce auprès de familles, de personnes dites « fragilisées » ou «

sensibles » comme les jeunes enfants, les personnes malades, handicapées, les personnes âgées, soit ponctuellement, soit

régulièrement. L’assistant(e) de vie aux familles (ADVF) assure ses fonctions de façon autonome, s’adapte à des contextes familiaux

différents. L’assistant(e) de vie aux familles (ADVF) met en place une relation professionnelle, planifie et organise ses interventions, prend en

compte les mesures de prévention et de sécurité, tient compte des personnes, respecte et met en œuvre les règles professionnelles de

base. Cet emploi peut s’exercer auprès d’un seul employeur ou auprès d’employeurs multiples. Il peut s’exercer à temps plein, mais, le plus

souvent, il s’exerce à temps partiel. Les horaires sont variables, décalés (y compris le travail de nuit, de fin de semaine). Il nécessite des

déplacements qui peuvent représenter un temps important. La possession d’un moyen de locomotion est parfois nécessaire.

____________________________________________________________________________________________________________________________

CCP - ASSISTER LES PERSONNES DANS LES ACTES ESSENTIELS DE LEUR VIE QUOTIDIENNE

Prendre contact, créer et maintenir une relation professionnelle avec la personne et son entourage

Organiser les actes à accomplir en accord avec la personne et en s’adaptant au contexte

Faire face aux situations d’urgence ou qui nécessitent la mise en place d’un relais

Contribuer à l’autonomie physique, intellectuelle et sociale des personnes

Mettre en œuvre les techniques et gestes professionnels appropriés dans l’aide à la toilette et à l’habillage, aux déplacements, à

l’alimentation

CCP - RELAYER LES PARENTS DANS LA PRISE EN CHARGE DE LEURS ENFANTS A LEUR DOMICILE

Etablir le premier contact, communiquer et assurer le relais des parents à chaque intervention

Organiser le temps et les activités avec un ou plusieurs enfants

Assurer la sécurité des enfants

Accompagner la socialisation et les apprentissages de base des enfants

Mettre en œuvre les techniques et gestes professionnels appropriés

aux enfants lors des levers et couchers, de la toilette et de l’habillage, des repas

CCP - ASSISTER LES PERSONNES DANS LEURS TACHES DOMESTIQUES

Débuter et conclure les interventions à domicile

Organiser les tâches domestiques en fonction du contexte et du temps imparti

Travailler en sécurité et prévenir les risques domestiques

Etre attentif aux personnes et respecter leurs habitudes

Mettre en œuvre les techniques et gestes professionnels appropriés dans l’entretien du logement, du linge, la préparation des repas et des

courses

____________________________________________________________________________________________

MODALITES D’OBTENTION DU TITRE PROFESSIONNEL 

1 – Pour un candidat issu d’un parcours continu de formation

A l’issue d’un parcours continu de formation correspondant au titre visé, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels sur la

base des éléments suivants :

  1. les résultats aux évaluations réalisées en cours de formation ;
  2. un Dossier de Synthèse de Pratique Professionnelle (DSPP) qui décrit, par activité type en lien avec le titre visé, sa propre
  3. pratique professionnelle valorisant ainsi son expérience et les compétences acquises ;
  4. une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée appelée « épreuve de synthèse » ;
  5. un entretien avec le jury.

2 – Pour un candidat à la VAE

Le candidat constitue un dossier de demande de Validation des Acquis de son Expérience professionnelle justifiant, en tant que salarié ou

bénévole, d’une expérience professionnelle de trois ans en rapport avec le titre visé.

Il reçoit, de la Direction Départementale du Travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (DDTEFP), une notification de recevabilité

lui permettant de s’inscrire à une session de validation du titre.

Lors de cette session, le candidat est évalué par un jury de professionnels sur la base des éléments suivants :

o un Dossier de Synthèse de Pratique Professionnelle (DSPP) qui décrit, par activité type en lien avec le titre visé, sa propre

pratique professionnelle valorisant ainsi les compétences acquises ;

o une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée appelée « épreuve de synthèse » ;

o un entretien avec le jury.

Pour ces deux catégories de candidats (§ 1 et 2 ci-dessus), le jury, au vu des éléments spécifiques à chaque parcours,

décide ou

non de l’attribution du titre. En cas de non obtention du titre, le jury peut attribuer un ou plusieurs certificat(s) de compétences

professionnelles (CCP) composant le titre. Le candidat dispose ensuite de cinq ans, à partir de la date d’obtention du premier CCP, pour

capitaliser tous les CCP. Après obtention de tous les CCP constitutifs du titre, le jury peut, s’il le souhaite, convoquer le candidat à un

nouvel entretien

3 – Pour un candidat issu d’un parcours discontinu de formation

Le candidat issu d’un parcours composé de différentes périodes de formation peut obtenir le titre par capitalisation des Certificats de

Compétences Professionnels constitutifs du titre.

Pour l’obtention de chaque CCP, le candidat est évalué par un binôme d’évaluateurs composé d’un professionnel et d’un formateur de la

spécialité. L’évaluation est réalisée sur la base des éléments suivants :

o une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée correspondant au CCP,

o un Dossier de Synthèse de Pratique Professionnelle (DSPP) qui décrit, par activité type en lien avec le titre visé, la

pratique professionnelle du candidat valorisant ainsi les compétences acquises.

Après obtention de tous les CCP du titre visé le jury de professionnels conduit un entretien avec le candidat en vue d’attribuer le titre.

MODALITES D’OBTENTION D’UN CERTIFICAT COMPLEMENTAIRE DE SPECIALISATION (CCS) 2

Un candidat peut préparer un CCS s’il est déjà titulaire du Titre Professionnel auquel le CCS est associé.

Un CCS peut être préparé à la suite d’un parcours de formation ou par la validation des acquis de l’expérience (VAE). Le candidat est

évalué par un jury de professionnels sur la base des éléments suivants :

o une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée correspondant au CCS,

o un entretien.

PARCHEMIN ET LIVRET DE CERTIFICATION

Un parchemin est attribué au candidat ayant obtenu le titre complet ou le CCS.

Un livret de certification, qui enregistre les CCP progressivement acquis, est destiné au candidat pour l’aider à se repérer dans son

parcours.

Ces deux documents sont délivrés par le DDTEFP.

2

Le système de certification du ministère chargé de l’emploi est régi par les textes suivants :

- décret n° 2002-1029 du 2 Août 2002 (JO du 6 Août 2002)

- décret n° 2002-615 du 26 Avril 2002 (JO du 28 avril 2002)

- arrêté du 8 Juillet 2003 (JO du 1er Août 2003) modifié par l’arrêté du 10 Février 2005 (JO du 25 Février 2005)

- arrêté du 9 Mars 2006 (JO du 8 Avril 2006)

- circulaire DGEFP n° 2006/13 du 6 juin 2006

Le métier d’assistante de vie aux familles. Qu’est-que c’est ?

  • L’assistant(e) de vie aux familles exerce trois métiers :
1. Assister les personnes dans les actes essentiels de leur vie quotidienne ;
2. Relayer les parents dans la prise en charge de leurs enfants à leur domicile ;
3. Assister les personnes dans leurs tâches domestiques.

  

L’assistant(e) de vie aux familles (ADVF) effectue les services attendus par les personnes auprès desquelles il (elle) intervient pour concourir au maintien à domicile et faciliter la vie quotidienne :

- réalisation de leurs tâches domestiques (entretien du logement, du linge, courses, préparation des repas) ;
- assistance pour les actes qui les concernent personnellement (leur hygiène corporelle, leur alimentation, leurs déplacements) ;
- prise en charge de leurs jeunes enfants.

Cet emploi s’exerce auprès de familles, de personnes dites « fragilisées » ou « sensibles » comme les jeunes enfants, les personnes malades, handicapées, les personnes âgées, soit ponctuellement, soit régulièrement.
L’assistant(e) de vie aux familles (ADVF) assure ses fonctions de façon autonome, s’adapte à des contextes familiaux différents.
L’assistant(e) de vie aux familles (ADVF) met en place une relation professionnelle, planifie et organise ses interventions, prend en compte les mesures de prévention et de sécurité, tient compte des personnes, respecte et met en œuvre les règles professionnelles de base.
Cet emploi peut s’exercer auprès d’un seul employeur ou auprès d’employeurs multiples.
Il peut s’exercer à temps plein, mais, le plus souvent, il s’exerce à temps partiel. Les horaires sont variables, décalés (y compris le travail de nuit, de fin de semaine). Il nécessite des déplacements qui peuvent représenter un temps important. La possession d’un moyen de locomotion est parfois nécessaire.

Capacités attestées de l’ADV

1. Assister les personnes dans les actes essentiels de leur vie quotidienne

*Prendre contact, créer et maintenir une relation professionnelle avec la personne et son entourage.

*Organiser les actes à accomplir en accord avec la personne et en s’adaptant au contexte. *Faire face aux situations d’urgence ou qui nécessitent la mise en place d’un relais.
*Contribuer à l’autonomie physique, intellectuelle et sociale des personnes. *Mettre en œuvre les techniques et gestes professionnels appropriés dans l’aide à la toilette et à l’habillage, aux déplacements, à l’alimentation.

2. Relayer les parents dans la prise en charge de leurs enfants à leur domicile

 *Établir le premier contact, communiquer et assurer le relais des parents à chaque intervention.

*Organiser le temps et les activités avec un ou plusieurs enfants.

*Assurer la sécurité des enfants.

*Accompagner la socialisation et les apprentissages de base des enfants.

*Mettre en œuvre les techniques et gestes professionnels appropriés aux enfants lors des levers et couchers, de la toilette et de

l’habillage, des repas.

3. Assister les personnes dans leurs tâches domestiques

*Débuter et conclure les interventions à domicile.

*Organiser les tâches domestiques en fonction du contexte et du temps imparti.

*Travailler en sécurité et prévenir les risques domestiques.

*Être attentif aux personnes et respecter leurs habitudes.

*Mettre en œuvre les techniques et gestes professionnels appropriés dans l’entretien du logement, du linge, la préparation des repas et des courses.

L’ADV peut être amené(e) à effectuer des tâches identiques à l’AVS (Auxiliaire de vie sociale, qui dispose de la qualification officielle DEAVS). Cette page est éditée en complément de la page d’information sur le service de gouvernante de maison, ou concierge privé, déclinable en service de valet ou aide à domicile polyvalent. ADVF est le terme officiel depuis l’édition du texte règlementaire du 22 juillet 2003, modifié par l’arrêté du 6 juin 2006 relatif au titre professionnel de l’ADVF.

 

Vous souhaitez devenir assistante de vie aux familles ?

Débuter et conclure les interventions à domicile. L’Association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) organise des formations spécifiques pour obtenir le titre professionnel d’ADVF délivré par le Ministère de l’Emploi.

Assistant de vie ; Auxiliaire de vie ; Aide à domicile ; Gouvernante (chez un particulier) ; Intervenant à domicile ; Aide aux personnes âgées.


Vous apportez une aide professionnalisée à domicile, dans le cadre de vie privée des personnes (logement individuel, foyer, chambre dans un foyer résidence…). Avec les adultes, vous accomplissez les tâches quotidiennes en associant le plus possible la personne. Avec les plus jeunes, vous êtes le relais des parents dans la garde active des enfants et des bébés.
Circonstances habituelles du travail :
Vous travaillez pour une association, une entreprise,un particulier ou par le secteur des assurances. Vous pouvez également exercer au sein d’institutions spécialisées.
Vous vous déplacez entre les domiciles de personnes aidées (P.A) et vos horaires peuvent être variables et décalés (nuit, week end).”